Soyons cash pour faire vivre la relocalisation !

Faisons circuler les monnaies citoyennes

La crise actuelle a mis en évidence les dysfonctionnements profonds de nos manières de consommer : achats de panique, égoïsme des quantités, dépenses via les plate-formes numériques favorisant les marchandises lointaines et les conditions de travail au rabais… A l’inverse, à la faveur d’une privation contrainte et de l’intelligence du temps ralenti, cette même crise semble avoir revigoré l’approvisionnement en circuits courts et toute la thématique de la relocalisation. Face à la crainte d’assister à un phénomène éphémère (le retour au local) mais aussi à celle d’une généralisation inconfortable des normes sanitaires dans nos achats de proximité, la dynamique proposée par les monnaies citoyennes prend encore plus de sens aujourd’hui.

Mais comment faire circuler les monnaies locales, majoritairement sous forme papier quand on nous fait croire que ce moyen est devenu un dangereux vecteur de transmission ? Rien n’est plus faux ! De l’OMS à la Banque Centrale Européenne, tout le monde confirme que le papier n’est certainement pas plus transmetteur de microbes ou de virus que tous les supports plastiques que nous touchons et utilisons à de nombreuses reprises dans une seule journée. Le risque de contamination est même plus faible sur le papier. En tout état de cause, la consigne reste la même : lavez-vous les mains et maintenez une distance physique, quel que soit le moyen de paiement ! 

Restaurer la légitimité de la monnaie papier c’est créer un lien économique concret et, de fait, contourner le système bancaire, se détacher des acteurs privés commercialisant des moyens de paiement électronique coûteux (0,30€) à charge du commerçant. Reprendre et développer notre habitude de payer cash, nous permet aussi de ne pas céder au traçage généralisé qui s’annonce, acceptable probablement pour la maladie, mais potentiellement nuisible pour tellement d’autres choses, qui permettraient, à terme, de valoriser, marketer et finalement financiariser nos comportements. Utiliser la monnaie-papier, c’est garder un espace de liberté, personnel et citoyen, hors du champ de la marchandisation, du suivi de nos faits et gestes et de la dégradation environnementale. C’est favoriser une diversité monétaire et la mise en place de solutions plus démocratiques et plus résilientes car entre nos mains.

Rappelons ainsi que : 

  • L’OMS et même la BNB ne déconseillent pas l’utilisation du cash papier, le droit de le refuser n’est pas non plus octroyé au commerçant, chacun garde sa liberté bien comprise de proposer ou demander un tel moyen de paiement !
  • Utiliser une monnaie locale et citoyenne, c’est préserver et renforcer la circulation monétaire sur le territoire ou sur le BASSIN DE VIE, il faut s’en souvenir et le rappeler à nos commerçants favoris ! Acheter local en grande surface, c’est envoyer les bénéfices au bout du monde sans juste retour aux acteurs locaux.
  • Utiliser une monnaie locale, c’est permettre l’existence d’un FLUX de création de RICHESSES hors de portée du système bancaire et des moyens de paiement privatisés. 
  • Utiliser la monnaie locale, c’est favoriser la DIVERSITÉ monétaire et la RÉSILIENCE locale. Utiliser la monnaie locale, c’est soutenir des acteurs INDÉPENDANTS de la logique d’actionnaires/investisseurs. C’est leur dire qu’on les soutient !

Actuellement 15 monnaies locales sont en circulation en Fédération Wallonie Bruxelles et 3 en construction. Le volume financier en circulation a récemment atteint les  650.000€ en FWB. Face aux limites de la mondialisation  et de l’économie de monopoles (des grands et plus riches acteurs de l’économie et de la finance) apparues au grand jour, le questionnement porté par les monnaies locales et citoyennes sur les circuits financiers et logistiques induits par nos comportements reprend toute sa pertinence. Et dans ce prolongement, le pouvoir fantastique, aux mains de citoyens, de forcer la circulation monétaire, donc la création de richesses, en boucles répétées à un niveau local (le bassin de vie) est aussi à rappeler pour soutenir cette re-localisation souhaitée. 

Soyons donc cash, tendre un billet de monnaie locale c’est démontrer (en toute sécurité) aux commerçants et aux clients que vous le soutenez lui et les autres acteurs  locaux d’une économie solidaire, vertueuse et durable ! 

“Acheter local c’est bien, payer local c’est mieux” 

Financité et Les groupes monnaies locales et citoyennes

Une info, un commentaire ? didier.palange@financite.be 

Plus d’info sur les monnaies locales et citoyennes en Belgique https://www.financite.be/fr/article/monnaies-citoyennes 

Les monnaies locales et citoyennes c’est du sérieux : voici les liens vers les recommandations et/ou commentaires sanitaires des organisations évoquées plus haut :

Cycle – Monnaie en (r)évolution

Financité vous invite à explorer la face cachée du système monétaire pour en comprendre les impacts concrets. Au travers d’ateliers alternant théorie et participation, nous nous donnerons les moyens de comprendre et d’agir au quotidien pour changer la finance et la recentrer vers l’intérêt général.

Cycle monnaie en (r)évolution, découvrez la face cachée du système monétaire.

Petite photographie et analyse autour de toutes ces monnaies qui voient le jour. Des alternatives citoyennes au greenwashing en passant les monnaies de milliardaires comment se faire un avis mais aussi que faire au quotidien pour que l’argent redevienne un outil plutôt qu’un objectif ?

Infos: didier.palange@financite.be

Cycle – Monnaie en (r)évolution

Découvrez la face cachée du système monétaire pour en comprendre les enjeux concrets. Au travers d’ateliers participatifs alternant théorie et débats, donnez-vous les moyens d’agir au quotidien pour changer la finance et la recentrer vers l’intérêt général.

Depuis plusieurs années déjà, la Banque Centrale Européenne fait tourner la planche à billets afin de relancer la consommation.

Mais où va cet argent “frais” et pourquoi pas le distribuer directement aux citoyens comme le propose l’approche “d’hélicoptère money” ?

Suite du cycle

  • jeudi 5 mars à 19h00  / Monnaies citoyennes et autre alternatives à travers le monde.

Info: didier.palange@financite.be

Cycle – Monnaie en (r)évolution

Découvrez la face cachée du système monétaire pour en comprendre les enjeux concrets. Au travers d’ateliers participatifs alternant théorie et débats, donnez-vous les moyens d’agir au quotidien pour changer la finance et la recentrer vers l’intérêt général.

D’où vient l’argent ? Qui a le pouvoir de le créer ? Nous sommes tous et toutes dépendants des services bancaires : compte à vue, compte d’épargne, prêt hypothécaire, … Mais qu’est-ce qui se cache derrière mon agence bancaire ?

André Peters auteur de “De la dictature Financière à la démocratie monétaire” nous peint le portrait des banques privées et de leur rôle méconnu dans l’émission de l’argent mais aussi de leur fonctionnement avant et après la crise financière survenue en 2008.

Banque et sécurité vont-ils encore de paire ?

Suite du cycle

  • jeudi 20 février à 19h00 / Et si l’argent tombait du ciel ?
  • jeudi 5 mars à 19h00  / Monnaies citoyennes et autre alternatives à travers le monde.

Infos: didier.palange@financite.be

Cycle – Monnaie en (r)évolution

Découvrez la face cachée du système monétaire pour en comprendre les enjeux concrets. Au travers d’ateliers participatifs alternant théorie et débats, donnez-vous les moyens d’agir au quotidien pour changer la finance et la recentrer vers l’intérêt général.

“Il était une fois la monnaie …” au départ de nombreuses pièces de collection que vous pourrez manipuler, Alain Fossion membre du Cercle archéologique de Namur, retrace les aventures et les mésaventures de la monnaie depuis les coquillages jusqu’aux billets de banque

Suite du cycle

  • jeudi 6 février à 19h00  /Création monétaire, du monopole des banques aux actions citoyennes
  • jeudi 20 février à 19h00 / Et si l’argent tombait du ciel ?
  • jeudi 5 mars à 19h00  / Monnaies citoyennes et autre alternatives à travers le monde.

Infos: didier.palange@financite.be

Financité à votre mesure !

Consulter les 1500 membres particuliers, les 42 groupes locaux Financité et les 86 organisations du collège solidaire de Financité, un beau défi pour clôturer l’été.

Fêtez la rentrée en force et participer au “Conseil Régional Financité” pour découvrir et orienter la programmation de votre mouvement pour une finance responsable et solidaire

Dans un souci d’écoute des réalités locales et de rencontres des énergies, Financité organise un « Conseil régional » (plus simplement appelé « conseil des voisins·es ») afin de :

  • Partager les dernières actualités du mouvement auquel vous participez,
  • Découvrir la programmation des activités Financité dans votre région pour les mois à venir,
  • Participer à l’élaboration de cette programmation,
  • Rencontrer des citoyens de votre région qui s’engagent pour une finance plus solidaire.

Il sera également question du contenu du festival Financité qui se déroulera du 11 au 27/10, et vous pourrez encore y proposer et/ou solliciter des activités que pourrait prendre en charge l’animateur·trice régional·e.

Cette rencontre conviviale s’adresse aux membres de Financité, mais aussi aux personnes actives dans différents groupes locaux ou encore aux sympathisants·es qui attendent justement de mieux vous connaître pour décider de s’impliquer avec nous, avec vous.

En pratique

  • Gratuit sur réservation
  • Buffet pain garni et verre de l’amitié
  • réservation indispensable auprès de didier.palange@financite.be

La moitié des communes de Wallonie sont couvertes par une monnaie locale

Financité, le partenaire par excellence des monnaies locales nous fait un topo sur l’activité des MC en Wallonie, dans son communiqué de presse du 19/03/2019.

Soyez incollable à ce sujet grâce à Financité –> https://mailchi.mp/financite/cp-la-moiti-des-communes-de-wallonie-sont-couvertes-pas-une-monnaie-locale?e=0753e7db50&fbclid=IwAR1WeJUeT55Ea07VDomX0UgHvd-hJaKY3RHJM2QhlzHTlxxtMHwCh30aMsQ

Et pour ceux et celles qui préfèrent une approche plus visuelle, découvrez la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=67mlVQz8SY0&fbclid=IwAR3hw442UQinwWjE8n4Dsxexq9eWmE_Ze5w3CcAbihmNZmYUa80pKIiCEFA

Le Carol’Or, la 13ème monnaie locale de la Wallonie… Bientôt dans votre portefeuille !

“C’est pas du jeu”

Vous pensez ne rien connaître à la finance ou ne rien pouvoir comprendre à son rôle dans le monde actuel. Et si vous vous trompiez ? Et si un bon jeu vallait mieux qu’un long discours !

Que vous soyez joueuse·eur occasionnel·le ou confirmé·e, Financité et l’Eden vous invitent à découvrir, en toute convivialité, différents jeux de société qui, à y regarder de plus près, nous en disent long sur notre société.

Vous perdrez peut-être la partie, mais pas votre temps en participant à cet atelier garanti sans Powerpoint ni prise de tête !

Faites vos jeux !

Peanut Club (2018) : enchérissez en méga dollars, chameaux ou cacahuètes… Et s’il vous en manque ? Changez la règle !

Saboteur (2004) : creusons ensemble pour trouver un trésor à partager. Ou pas !

En fin de parties, les gagnant·e·s et perdant·e·s se consolent en se disant que ce n’est qu’un jeu à moins que toute ressemblance avec la réalité ne soit pas fortuite ???

En effet, nous terminons par identifier certains liens entre les jeux et l’actualité afin de découvrir quelques clefs de compréhension du monde d’aujourd’hui.

Un membre de l’équipe du Carol’Or, la future Monnaie Complémentaire et Citoyenne de Charleroi sera également présent lors de cette réflexion.

En pratique

  • En collaboration avec l’Eden.
  • Gratuit.
  • A destination des adultes (et grands ados) joueur·se·s réguliers ou non.
  • Inscription souhaitée via ce formulaire
  •  

       

Envie de jouer ?

Ces soirées “C’est pas du jeu” sont facilement organisables même dans votre salon. En petits groupes à partir de 6 personnes. Selons vos attentes, nous pouvons soit vous proposer plusieurs jeux rapides autour de la finance en général, soit un seul jeu plus thématique comme la bourse, les banques, les monnaies, etc. Dans tous les cas, nous animons gratuitement le jeu ET le débrifing “finance”.

Contactez-nous à info@financite.be